Idéal-type weberien et pluralité lahirienne, la sociologie ne s’applique pas à Pepper Hart (12:42)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

À la recherche d’un Daddy, des jeunes femmes drôlement sapées textotent sur l’appli dédiée à ce genre de rencontre. Bizarrement, c’est toujours Bryan Gozzling qui pécho. À croire que le mec a créé cette app juste pour lui et pour faire des vidéos pornos. C’est dingue.

Cette fois, il s’agit de mon nouveau crush Pepper Hart. Je l’ai découverte sur Tushy dans une scène bien moins sale. Hook Up Hot Spot avec son délire crade à la Max Hardcore et Tushy à l’esthétique bien plus propre sont à l’opposé l’un de l’autre. Pourtant, j’aime les deux. Comme j’aime Eh mec ! Elle est où ma caisse et Les quatre cents coups.

Pepper, c’est un peu la même chose, elle aime quand c’est sale (qui n’aime pas sérieux ?) et elle aime d’autres trucs. Eh oui, fallait lire Lahire les gars et arrêter de cataloguer les gens sur un côté de leur personnalité. On n’est pas tous l’homo culturalis rationnel, l’idéal-type que la sociologie weberienne voudrait qu’on soit. Bordel ! Par exemple, Hart est une scientifique publiée. Ça vous en bouche un coin !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire