Jada Stevens vous convertira au cuckolding (11:12)

Un fap sélectionné par Gonzo

Avant j’avais une haine totale du cuckolding, je pensais qu’en regardant ce fantasme, ça allait m’arriver et que j’allais vivre par procuration ce qui m’horrifie. Oui, je suis jaloux et je n’ai pas envie de me soigner de si tôt. Mais ça, c’était avant que je me rappelle que tout ça n’était qu’un jeu et que le porn doit jouer à fond son rôle de transgression. J’ai surtout commencé à goûter aux saveurs du genre en 2014 puis j’ai dérivé doucement, mais sûrement, vers ce tag qui est – il faut bien l’avouer – assez parfait.

Mais alors pourquoi ? Parce que vivre le faux-flip d’un acteur, c’est comme sauter d’un précipice en réalité virtuelle, il n’y a aucun risque de se faire vraiment mal. Plusieurs studios se sont spécialisés dans ce délire, mais c’est Dogfart qui a encore gagné dans mon historique. C’est sale, dérangeant (le début de cette scène est un peu violent), mais surtout il se dégage de ces scènes une puissance vivifiante. Laissez-vous porter par Jada Stevens, cet extrait dure quelques minutes, mais il est amplement suffisant.

Enfin pour les curieux qui penseraient que ce qui arrive au petit bonhomme est horrible, je vous invite à regarder le petit making-of en fin de vidéo. Tout ça n’est qu’un jeu, à vous de voir si vous voulez lancer ou pas les dés.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire