J’ai peint Jasmine Webb sur la toile de mes fantasmes (13:58)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

Jasmine étendue sur le lit de ma vertu, elle piétine mes principes et m’attire comme une finale de plongeon à 10 mètres féminin. Ce Fly ne mérite pas de la toucher, elle a trop de grâce et d’élégance. C’est la fièvre qui s’empare de moi quand je la désire, un fap obstiné avec son cul pour cible et ses seins comme repose-idées quand je ferme les yeux. Quand elle se met en levrette, c’est un appel à jouir. Une peinture dont elle est le modèle que j’encadre dans mes pensées.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire