La capitale de la perversité n’est pas seulement Paris (12:29)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

Paris est connue dans certaines parties du monde comme la capitale de la perversité. C’est une chose qui ne nous déplaît pas d’apprendre. Mais dans le porno, il existe une autre cité de la perversion, une nouvelle Sodome 2.0 qui s’appelle PervCity. Sous la houlette d’Evil Angel, Mike Adriano embauche les actrices les plus volontaires du porn pour les filmer avec cette image propre caractéristique dans les pratiques les plus sales.

A PervCity, Proxy Paige est l’équivalent du maire, elle règne sur la république du #rimjob et de l’#enema, élue à l’unanimité. Krissie Dee, elle, se soumet à la loi martiale, assignée à l’anal et au deepthroat. C’est sale, crade, mais c’est beau ! La perversion, on aime ça. Qui pourrait nous le reprocher ?

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire