Chastity Lynn, le remède ultime contre la grippe (20:03)

Un fap sélectionné par McLovin

« I touch myself where i pee« . La messe est dite par la jolie Chastity. Je soupçonne fortement les potaches de Taboo Handjobs d’être de bon gros trolls, du genre à se marrer comme les premiers Beavis & Butthead venus. Bon, là, on est plus sur Canal Pussy que sur MTV, mais il n’empêche : sérieusement, quelle maladie ou quel virus nécessiterait en terme de remède efficient quelque chose d’aussi pragmatique qu’une belle grosse teub? C’est une question rhétorique, ne me balancez pas vos liens wikipédia. Contentez-vous seulement de zieuter les superbes collants pink de Chastity.

I’m sick. Can i have your dick? c’est un peu, comme le nom-concept de la vidéo l’indique, le point de non-retour du scénario perrave de porn’, l’autodérision ultime d’une génération de vidéastes 2.0 qui se contrefoutent du fameux mythe du scénario porno solide des tubes et revendiquent cette absurdité. Et Chastity, c’est un peu notre Anna Faris d’un jour ou d’un soir, petite blonde lunaire mimi comme Hello Kitty, qui, si elle rate ses partiels à cause de sa foutue maladie, peut toujours compter sur les vacanciers du cours d’éducation sexuelle pour se remettre d’aplomb. HAPPY END !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire