Ménage à trois en compagnie de Bailey Bae, la valeur sûre (10:31)

Un fap sélectionné par McLovin

Le #threesome, quand il est réussi, peut évoquer ce qu’il y a de meilleur dans le X. Le mélange des genres, des sexes, des âges, des émotions, des passions. Teen et #mature s’envoient en l’air et le plaisir est partagé par un point médial, homme ou femme (que du bon chez GirlsOutWest), indissociable d’une équation émoustillante visant l’abondance. Evidemment, sur trois pornstars, il y a un coup de coeur, une tête d’affiche, une vedette de fap.

A n’en pas douter, l’icone de cette vidéo est Bailey Bae, simili-MILF en devenir et fantastique booty-girl de mon coeur. Avec sa coupe à la Miley Cyrus, elle personnifie l’un de mes tags parfaits : le #shorthaired (coucou Robin). Comprenez-moi, le porno n’est pas seulement une affaire de positions acrobatiques, de méticulosités fétichistes, de fantasmagories disproportionnées, de durée, de synopsis élaboré. Un bon fap, c’est aussi une esthétique du détail. La texture d’une étoffe. La couleur d’une culotte ou celle d’un vernis à ongles. Le goût d’un rouge à lèvres. Ou, plus concrètement, le choix d’une coiffure. Celle de Bailey Bae fait partie de sa personnalité, lui confère une force érotique saisissante, un air strict et élégant à la fois, quelque chose d’implacablement taillé aux ciseaux dans un univers rempli de sirènes aquatiques aux chevelures étendues  ou de naïades aux coiffes de cheerleaders. Pour cela et bien plus encore, ce threesome superbement fessier est nécessaire.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire