Merry4Fun, l’Allemande qui m’a fait découvrir le plaisir de l’exhib (20:07)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

Merry4Fun sur My Dirty Hobby, le souvenir de fap par excellence. C’était dans le temps, quand la HD n’existait pas, qu’on fappait en 4/3 et qu’on était heureux comme ça. Je découvrais l’amitié franco-allemande à travers le site d’amatrices précité. Je n’en revenais pas que des filles fassent, sans être professionnelles, autant de cochonneries pour le plaisir de l’exhib et pour le nôtre, de plaisir. J’hallucinais quand Merry partait sucer des inconnus en plein milieu de l’Oktober Fest et que les flics l’avaient embarquée. Quelle injustice !

Je n’imaginais pas vraiment à l’époque qu’un modèle économique viable soutenait ce système et que les amatrices étaient des professionnelles qui ne disaient pas leur nom et encore moins ce qu’elles déclaraient à l’URSSAF. Quand j’avais vu cette exhib, je n’en revenais pas qu’on puisse aller baiser sur la pelouse de son école et terminer par un cumshot, comme ça dans un endroit public. J’étais fou. C’était d’ailleurs les prémisses d’une nouvelle passion qu’on appelle « cumwalk ».

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire