Property Sex met à l’amende Stéphane Plaza (12:00)

Un fap sélectionné par Gonzo

Je reviens actuellement de l’année 2075, la planète ne va pas très bien, on a les pieds dans l’eau mais je peux vous rassurer sur quelque chose : on continue toujours à briser le quatrième mur dans le porn avec toute la force d’un vigoureux maçon tatoué. Depuis qu’on a décidé fin 80 de prendre en main une caméra et de parler par dessus dans des situations faussement réelles, on ne s’arrête plus de réinventer le concept de casting. Chez Property Sex, on prend la figure de l’agent immobilier qu’on soudoie contre des biftons parce que « ça fait longtemps ». Evidemment, Kimmy Granger s’exécute après une mini phase de négociation, bien sûr à la fin elle fait semblant de râler parce que ça tâche pour plus de réalisme… C’est toujours la même chose mais on aime ça, comme une 3500e part de pizza.

Anecdote qui n’a rien à voir ou presque (quoi que…) : Il y a plus ou moins la même scène dans le film Saint Amour entre Benoit Poelevoorde et Ovidie, comme quoi, le fantasme de l’agent immobilier est vraiment plus solide que du granit.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire