Sasha Grey fait du sale soigneusement (17:17)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

On reconnait Michael Ninn à l’esthétique toujours très travaillée de ses films. On reconnait Sacha Grey à l’intensité qu’elle met dans ses scènes. Encore une fois, et dans l’univers très épuré de Ninn, Sacha offre son meilleur. Avaleuse de sabre (et par sabre, je veux dire bite) sans pareille, Sacha Grey nous embarque dans un fap sale et propre à la fois. Les deux univers, du réalisateur et de l’actrice, s’affrontent dans un duel où le spectateur sort vainqueur. Dommage que que Sacha ne tourne plus, elle aurait été parfaite dans une prod de Bree Mills chez Pretty Dirty.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire