Spéciale dédicace à nos amis du fap extrême et aux fans de Hot Kinky Jo (10:47)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin

D’un côté, il y a le porno naturel, l’amateur ou les prods léchées mettant en scène du sexe doux et tranquille, les caresses, mais aussi des moments plus énergiques. Un porno où le sexe pourrait se comparer à une vision simplifiée du cul dans les foyers occidentaux.

De l’autre côté, il y a le porno performance, celui qui n’a plus grand chose à voir avec une sexualité « normale ». Ce sont les érections qui durent des heures, les filles qui prennent des triples pénétrations, les bukkake, mais aussi le gaping de ouf et les insertions vraiment trop extrêmes. Cette partie d’un porno, qui plaît par la folie des limites du corps repoussées aux antipodes de la raison, est gérée de main de maître par le studio d’Evil Angel : Anal Acrobats. La reine des acrobates du fondement n’est autre Hot Kinky Jo, elle a son fanclub et un suivi médical de haut niveau.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire