Sunny Leone: pleine lune et soleil couchant (12:02)

Un fap sélectionné par McLovin

Comment expliquer la popularité de Sunny Leone, digne de celle d’une Mia Khalifa ou d’une…Kim Kardashian ? Mais finalement, faut-il vraiment l’expliquer ?

Basiquement, Sunny Leone personnifie un fantasme vieux comme le monde, ou tout du moins comme le gros Flaubert. Cette passion de l’occidental pour l’Orient, ses formes, ses parfums, ses saveurs, concentration fantasmée de tous ses désirs et rêves humides. Rien de plus, rien de moins, et Sunny parvient à incarner tout sourire ce qui serait presque une figure de style, quelque chose de fantasque perdu dans le temps et à peine actualisé à l’ère 2.0. L’érotomane est resté à l’état de voyageur du surplace, accoudé à son bureau et perdu dans ses rêves.

Secundo, Sunny Leone semble à l’heure actuelle représenter un concept tellement porn, celui de Perfection. Ici, une simple lingerie rose lui suffit, et pas plus, pour exciter nos sens. Twistys pourrait presque se limiter au softcore pour ravir le fappeur, déjà convaincu par le crayonné admirable – un peu vintage – des seins et des fesses de la belle Indienne. Un fingering s’impose comme la cerise sur le gâteau, condition sine qua non d’une performance…parfaite. Avec son arrogance certaine de Reine et sa plastique irréprochable, Sunny est ce tag parfait qu’il faut trouver pour mieux rechercher, éternellement, comme fruit d’un culte.

Mais surtout, partie de Bollywood pour venir régner sur l’Empire du X, Sunny Leone s’est imposée d’elle-même comme la médiane ronde entre la pop et la porn culture. Ce charnel segment perdurant entre les deux gros business des deux « autres Hollywood ». D’une facette culturelle à l’autre, elle conserve le mystère de son regard. On s’y noie comme dans un lac. Rendez-lui donc hommage. Fappez.

  • 5 1
  • 4699 vues
  • Pornstars
  • Studio
  • Tags

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire