Baise au camping : alors, on n’attend pas la trique ? (9:10)

Le bruit de la toile, la chaleur étouffante, le matelas au toucher désagréable, voilà ce que m’évoque rapidement les parties de jambes en l’air au camping. La proximité des autres tentes, les personnes qui passent, les gémissements retenus sont des choses plus agréables qui remontent à ma mémoire. Nole et Mella n’ont pas ce problème. Vu qu’ils ont planté la tente en surplomb d’un lac isolé, ils n’ont pas de voisins. Pas besoin de s’enfermer, ils baisent à l’air libre. J’aime la façon dans le gars évite soigneusement de mettre du sable sur la toile. Je fais ce genre de truc.

Pour le reste, matez la vidéo. Je ne suis pas là pour décrire ce qui se passe à l’écran, même j’aurais pu faire une remarque sur cette levrette inversée assez cocasse. Je sélectionne juste sur quelques critères. En ce moment, je privilégie pas mal le cunni, parent pauvre du X.

  • Vous avez déjà voté !
  • 13689 vues

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

'