Ce week end, je quitte tout pour Alaska Moon (10:38)

Un fap sélectionné par McLovin le 12 Mai 2018

Alaska Moon. C’est un pseudo qui m’évoque l’Ohio d’Adjani – écrit par Gainsbourg : une terre d’évasion, d’imaginaire(s) et de nostalgie, sensuelle (Isabelle oblige), gentiment désuète et emblématique. Pour le coup, on ne pouvait pas trouver plus iconique que cette amatrice expérimentée, rousse sulfureuse aux petites fesses douces comme la soie, teen en collants et Converse (sur le plumard, très transgressif), nerdy girl fantasmée… Une sorte de cliché sur pattes pour ce nid à tags qu’est PornHub. Fort heureusement, derrière le stéréotype se cache un puits sans fond d’émotions, de sensations et de jouissance. La preuve avec cet ahurissant solo où un banal coussin se transforme en performeur malgré lui. Car c’est aussi ça, la magie du sexe.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire