Holly Hendrix est brûlante comme les feux de l’Enfer (7:30)

Un fap sélectionné par Saint-Sernin le 15 Déc 2017

Le démon m’habite, crie Holly Hendrix. Nenni, c’est la mienne que tu vas sucer, rétorque le vieux Steve Holmes. Le gorge chaude brûle des feux de l’Enfer et la lance christique tente d’éteindre l’incendie maléfique. Rien n’y fait, si le sceptre bénie se voit tremper dans le vice, il n’en ressort pas indemne et se voit lentement, mais sûrement, possédé par le vilain. Diabolique cercle qui se transforme en ouragan pervers. Tempête intense entre le membre devenu malfaisant et les refuges de débauche de la douce Holly.

Burning Angel fait dans la fornication diabolique et prend un malin plaisir à nous entraîner dans ce monde à l’envers, où les créatures revêtent les atours de jeunes femmes innocentes et inoffensives.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire