Le cartel de La Luna a encore frappé (6:19)

Un fap sélectionné par Manon des sources

Je vous parlais il y a quelques jours d’une terrible prise d’otage au sein du cartel de La Luna. La pauvre Kat Dior se retrouvait coincée entre les lèvres de sa détentrice. Ici, c’est la grande Abella Danger qui doit se plier à l’exercice. Peu importe la somme d’argent que papa peut donner sous forme de rançon, une seule chose anime la bête de La Luna : les jolies petites chattes. Et cette fois-ci c’est avec les tripes qu’Abella nous montre sa soif de liberté. Elle explose non pas de colère, mais d’une jouissance extrême à en mettre partout, partout.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire