Le triolisme gay devenu paradis (05:50)

Un fap sélectionné par Gaspard Granaud le 2 Août 2018

Parfois, quand je regarde des vidéos Cockyboys, j’ai l’impression de m’envoler vers le paradis. Il m’est arrivé de regarder plusieurs scènes à la suite, en intégralité, sans même me toucher. Et même pas pour l’intrigue. C’est juste que les modèles du label sont tellement attirants et bien filmés que je me retrouve à bloquer sur eux comme devant une oeuvre d’art.

Le réalisateur Jake Jaxson et son équipe nous rappellent à quel point le sexe gay peut être beau. L’un des meilleurs exemples est ce plan à trois hypnotique à souhait dans un décor faisant songer à un jardin d’Eden où tout le monde croquerait la pomme. Dillon Rossi se fait pomper par Calvin Banks. C’est chaud, c’est beau, je bloque, je bande. Décharge d’érotisme et de splendeur, je veux rester dans cette vidéo à jamais, à toucher ces éphèbes et les lécher. Ils sont trop craquants pour être vrais. Comme si ça ne suffisait pas, voilà que Taylor Reign mate la chose et débarque pour enfiler Calvin.

Les plus belles gueules du porno gay, des corps tellement sublimes qu’on les croirait sculptés par un artiste, une atmosphère orgiaque, douce, désinhibée et gourmande. Je suis en transe et je veux faire un quatuor ! 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire