L’indolence mène au cunni, sextape selfie (8:27)

Fap sélectionné par Saint-Sernin le 4 Juil 2019

Par les temps caniculaires, l’indolence prend le dessus. Et on aimerait juste se faire monter dessus. Nonchalance du sexe, c’est à l’autre de tout faire. Shrima Malati a l’air atteinte de cette mollesse. Elle se mire d’un œil hagard, alors que Luna Corazon l’embrasse avec passion. Elle a l’air d’attendre juste une chose : se faire lécher. Et c’est ce qui va arriver dans cette sextape selfie où l’on se projette facilement. La lenteur accentue le désir, la peau brûle sous l’attente. Il se dégage de cette vidéo un flot à l’apparence calme, dont la surface ne se ride à nul endroit, mais dont le courant sous-marin est puissant et chamboule son lit. Les pierres roulent et s’entrechoquent, elles sont charriées par les coups de langue, on les devine à peine, on les ressent juste quand tout vibre lors d’une extase profonde.

Pour en voir davantage, Shrima possède son site officiel et un Snapchat privé pour assister à ce genre de chose plus souvent.

  • Vous avez déjà voté !
  • 17835 vues

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

'