Valentina Nappi : Glory hole et sorcellerie (10:21)

Un fap sélectionné par Gonzo

Le porno relève bien des mystères et le glory hole en est un pour ma part. Si je peux comprendre l’excitation IRL de se faire sucer les yeux fermés par on ne sait pas bien qui, tout comme je comprends aisément qu’on puisse aimer sucer un inconnu réduit au simple statut d’objet, je n’arrive toujours pas à m’expliquer pourquoi je fappe sur ça depuis quelque temps. Tout a commencé par l’inénarrable Krissy Lynn qui en plus d’être obsédante, m’a converti à cet étrange art du trou dans le placo (bien que l’affreux Gros Mikko m’en vantais déjà les mérites il y a quelques années).

Après une grande enquête entre ma bite et mon cerveau, j’ai compris que tout ne tenait pas dans sa frimousse mais aussi dans cette situation intéressante où le spectateur peut s’identifier à cette bite tout en observant la performance, le tout dans une atmosphère poisseuse assez intriguante. Du coup, comme je suis sympa, je vous partage mon dernier fap depuis la cabine de mes fantasmes :  voici Valentina Nappi qui incarne parfaitement la situation. Vous ne serez pas déçu, tout devient intenable dès les premières secondes.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire